Marie Goegg-Pouchoulin (1826-1899)

"Je suis convaincue que nous sortirons un jour victorieuses de notre lutte qui n'a d'autre but que d'assurer partout le règne de la justice, la liberté, l'instruction et le bonheur pour tout ce qui est un être humain."

© Sozialarchiv, Zürich

Marie Goegg-Pouchoulin est l'une des premières femmes à avoir milité pour le suffrage féminin en Suisse. La Genevoise revendiquait l'égalité entre femmes et hommes non seulement au niveau politique, mais aussi au niveau social et dans le droit civil. Elle milita principalement pour que les femmes aient davantage accès à l'éducation. C'est grâce à une pétition qu'elle avait lancée en 1872 que les jeunes filles furent admises à étudier à l'Université de Genève. 

Marie Goegg-Pouchoulin appela les femmes à s'unir au niveau international pour revendiquer ensemble leurs droits. Elle fonda en 1896 l'une des premières organisations féminines internationales, l' Association internationale des femmes, ouvrant ainsi la voie au mouvement pour l'égalité en Suisse et dans toute l'Europe.

https://www.ebg.admin.ch/content/ebg/fr/home/dokumentation/persoenlichkeiten-aus-der-schweizer-gleichstellungsgeschichte/marie-goegg-pouchoulin--1826-1899-.html