Marie Heim Vögtlin (1845-1916)

  "Je suis si heureuse : je n'aurais jamais pensé que les choses se passeraient ainsi. Je suis plus heureuse encore pour les femmes en général que pour moi-même."  

© Sozialarchiv

La jeune Marie Heim-Vögtlin savait exactement ce qu'elle voulait : faire des études pour devenir médecin. A l'âge de 23 ans, avec l'autorisation de son père, elle fut la première femme de Suisse à être admise comme étudiante à l'Université de Zurich. Cela déclencha une vague d'indignation, non seulement dans sa famille mais dans toute la Suisse. Le public était convaincu que les femmes étaient trop faibles physiquement pour suivre l'université. En choisissant cette voie, Marie Heim-Vögtlin a remis radicalement en cause l'image traditionnelle du rôle de la femme.

Son diplôme obtenu, elle ouvrit son cabinet et continua d'exercer même après la naissance de ses deux enfants. Elle s'efforça de prouver à son entourage que ses tâches de maîtresse de maison ne pâtissaient pas de son activité de médecin. Elle ne pouvait cependant escompter aucun soutien de son mari. Marie Heim-Vögtlin est l'une des toutes premières femmes à avoir dû se battre pour concilier vie professionnelle et vie familiale.

Bien que la première femme médecin en Suisse n'ait appartenu à aucun mouvement féministe, le combat qu'elle mena pour obtenir le droit à l'éducation et pour exercer son métier ouvrit la voie des études et de la vie professionnelle aux générations suivantes.

https://www.ebg.admin.ch/content/ebg/fr/home/documentation/personnalites-de-l-egalite/marie-heim-voegtlin--1845-1916-.html