Personnalités de l'histoire de l'égalité en Suisse

La marche vers l'égalité entre femmes et hommes a commencé il y a bien longtemps et sa progression est extraordinairement lente. Elle a été portée par des personnalités qui ont fait montre d'un engagement sans borne. Leurs idées et leurs actions, généralement incongrues dans le contexte de leur époque, ont souvent suscité un violent rejet.

Nous vous présentons ici quelques-unes des personnalités phares qui ont écrit l'histoire de l'égalité en Suisse. Nous les avons sélectionnées sur la base de critères non dénués de subjectivité, sans prétendre à l'exhaustivité. Leur liste est régulièrement enrichie.  

Marie Goegg-Pouchoulin (1826-1899)

Marie Goegg-Pouchoulin (1826-1899)

"Je suis convaincue que nous sortirons un jour victorieuses de notre lutte qui n'a d'autre but que d'assurer partout le règne de la justice, la liberté, l'instruction et le bonheur pour tout ce qui est un être humain."

Herman Greulich (1842-1925)

Herman Greulich (1842-1925)

"La revendication de l’égalité des droits pour les femmes n’est pas une affaire de parti. C’est un postulat de la démocratie, qui découle naturellement de la Déclaration des droits de l’Homme."

Marie Heim Vögtlin (1845-1916)

Marie Heim Vögtlin (1845-1916)

"Je suis si heureuse : je n'aurais jamais pensé que les choses se passeraient ainsi. Je suis plus heureuse encore pour les femmes en général que pour moi-même."

Emilie Kempin-Spyri (1853-1901)

Emilie Kempin-Spyri (1853-1901)

"Je vous prie de croire que, malgré mes études, je n'ai pas oublié l'art et les finesses du ménage. Ma bien-aimée mère nous en a enseigné assez pour toute notre vie."

Meta von Salis-Marschlins (1855-1929)

Meta von Salis-Marschlins (1855-1929)

"Mon premier faux-pas a été de venir au monde dans une enveloppe féminine."

Clara Ragaz (1874-1957)

Clara Ragaz (1874-1957)

"Dans un Etat où la moitié de la population est condamnée à être sous tutelle à vie,on est loin de voir régner l'esprit d'équité et de fraternité qui constitue le fondement d'une véritable paix."

Emilie Gourd (1879-1946)

"Sans l'émancipation de la femme, le terme de démocratie n'est qu'hypocrisie et mensonge."

Margarethe Faas-Hardegger (1882-1963)

Margarethe Faas-Hardegger (1882-1963)

"Je ne rencontre généralement que les plus pauvres et les plus démunis de tous, ceux qui sont tout en bas de l'échelle sociale, dont nous faisons partie, nous les femmes ouvrières. Pour ces personnes, l'espoir, l'élan, la vie sont possibles seulement dans une société entièrement nouvelle."

Marie Boehlen (1911-1999)

Marie Boehlen (1911-1999)

"Il a fallu que j'attende 60 ans pour pouvoir vivre ma passion : la politique."

Iris von Roten (1917-1990)

Iris von Roten (1917-1990)

"C'est le pur amour de la vie qui m'a rendue féministe. Tout ce qui enflammait le cœur : l'ivresse de l'aventure, la beauté du lointain, le bonheur des épreuves de force, l'indépendance, la liberté - bref, le sel de la vie - semblait réservé aux hommes dans l'action, la parole et l'écriture."

Emilie Lieberherr (1924-2011)

Emilie Lieberherr (1924-2011)

„ Et maintenant, sifflons le Conseil fédéral et les hommes. Oui, sifflons-les ! "

Judith Stamm (1934)

Judith Stamm (1934)

« Au début, je ne savais pas ce que l'on entendait exactement par ‘femme émancipée'. Avec le temps, j'ai considéré que cette étiquette était une forme de distinction car les gens ont appris à apprécier la clarté de mon point de vue. »

Elisabeth Kopp (1936)

Elisabeth Kopp (1936)

"Il doit être aussi naturel de voir des femmes exercer des fonctions dirigeantes
que des hommes travailler dans des jardins d’enfants"

Informations complémentaires

Contact

Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes BFEG

Schwarztorstrasse 51

3003 Berne

T +41 58 462 68 43

ebg@ebg.admin.ch

Imprimer contact

https://www.ebg.admin.ch/content/ebg/fr/home/documentation/personnalites-de-l-egalite.html