Herman Greulich (1842-1925)

"La revendication de l'égalité des droits pour les femmes n'est pas une affaire de parti. C'est un postulat de la démocratie, qui découle naturellement de la Déclaration des droits de l'Homme."

© Sozialarchiv, Zürich

Herman Greulich, qui avait quitté l'Allemagne pour la Suisse, s'engagea très vite dans le mouvement ouvrier suisse. Il fonda plusieurs syndicats et tenta de mettre sur pied le premier parti social-démocrate de Suisse.  Rédacteur dans un journal ouvrier qu'il avait créé, il milita pour des avancées sociales et politiques et notamment l'émancipation de la femme. Dans ses fonctions de député zurichois, de conseiller municipal zurichois puis de conseiller national, il remit sans cesse la question du suffrage féminin à l'ordre du jour du débat politique.

Herman Greulich avait demandé l'égalité des droits politiques pour les femmes dès la session de décembre 1918 du Conseil national. Mais il fallut attendre 1971, plus d'un demi-siècle plus tard, pour que sa revendication soit entendue et que le droit vote et d'éligibilité soit accordé aux Suissesses par votation populaire.

https://www.ebg.admin.ch/content/ebg/fr/home/dokumentation/persoenlichkeiten-aus-der-schweizer-gleichstellungsgeschichte/herman-greulich--1842-1925-.html